Cuivre à KAMOA

KAMOA : découverte d’un plus grand projet de cuivre
La compagnie minière Ivanhoe Mines a réévalué la ressource minérale du gisement Kakula de son projet de cuivre Kamoa. Le gisement héberge désormais des ressources indiquées de 116 millions de tonnes titrant 6,09% de cuivre et des ressources inférées de 12 millions de tonnes titrant 4,45% de cuivre à une teneur de coupure de 3%. Avec cette nouvelle estimation, le projet Kamoa-Kakula contient, sur la base d’une teneur de coupure de 1,4%, 1 milliard de tonnes de ressources minérales indiquées titrant 3,02% de cuivre et 191 millions de tonnes de ressources inférées titrant 2,37% de cuivre.
« Nous sommes très confiants que le développement rapide de la mine Kakula aura un impact profond et positif sur l’économie du grand projet Kamoa-Kakula. Kakula dispose à lui seul de ressources suffisantes, titrant 6% de cuivre ou plus, pour soutenir une exploitation de 20 ans à un taux annuel de 6 millions de tonnes », a commenté le CEO, Lars-Eric Johansson (phot.
Dans sa nouvelle mise à jour opérationnelle publiée dernièrement, Ivanhoe Mi-nes a indiqué qu’elle réalisera une nouvelle estimation de ressources pour son gisement Kakula Discovery, en Rd Congo, d’ici la fin de l’année.
L’estimation, qui portera sur le gisement dans son entièreté, se basera sur une extension de 12 km délimitée grâce à une campagne de forage réalisée par la compagnie durant tout le troisième trimestre ; campagne toujours en cours. La société prévoit d’élargir l’estimation réalisée en mai 2017 pour le gisement qui devait contenir à l’époque 116 millions de tonnes (6,09% de cuivre) de
Mines d’augmenter les ressources du projet Kamoa, faisant de ce dernier, la plus importante découverte du plus grand projet de cuivre en Afrique

ceec

About ceec