La République Démocratique du Congo a produit 15.753.487,33 carats de diamant durant l’année 2015, indique  les statistiques minières de cette année réalisée par le projet PROMINES.

Selon ce document, « la RDC a produit 1.069.038,63 tonnes de cuivre, dépassant dans la catégorie des métaux non ferreux,  la production  du  cobalt (84.400,48 tonnes) ; celle du plomb (653,08), et celle du zinc (12.675,12 tonnes) ».

Dans la filière des stannifères, la  production de la cassitérite (8.303,59), a dépassé celles du wolframite (106,36 tonnes), du coltan (2.101,94 tonnes) et l’or 31.877,54 kg.

Pour les filières diamantifère et aurifère, le pays a exporté respectivement 15.789.209,09 carats de diamant et 31.790,76 kgs d’or.

Quant au volet exportations minières, les statistiques révèlent  que  pour les métaux non-ferreux, la RDC a exporté en 2015 pour le cuivre 1.039.006,56 tonnes, le cobalt a atteint 83.529,08 tonnes, 653,08 pour le plomb et 12.675,12 tonnes pour le zinc.

Dans la filière stannifère, 7.470,45 tonnes de cassitérite, 28,14 tonnes de wolframite et 1.292,71 tonnes de cobalt ont été exportées en 2015. Pour les filières diamantifères et aurifères, le pays a exporté respectivement  15.789.209,09 carats de diamant et 31.790,76 kg d’or », informe le PROMINES dans son document rendu public à Kinshasa.

Quant aux recettes recouvrées par les régies financières  de la République pour l’an 2015, le document rapporte que  la Direction générale des impôts (DGI) a recouvré 735.243.091.807,72 francs congolais ; la  Direction générale des douanes et accises (DGDA) a réuni 68.349.679.394,09 fc ; 169.390.177.006,93 fc à la Direction générale de Recettes Administratives, Domaniales, Judiciaires et de Participation (DGRAD), soit un total de 972.982.948.208,74 fc.

Il sied de rappeler que le Ministre des Mines a mis en place la Commission Interministérielle d’Harmonisation et de Consolidation des Statistiques Minières, qui regroupe les Experts des Ministères du Plan (INS), des Finances (CTR, DGI, DGDA et la DGRAD), de l’Economie (DEP/Economie), du Commerce (Administration/Commerce, OCC) et ceux de son Ministère notamment les experts de son cabinet, de la CTCPM, du SAESSCAM, du CAMI, du CEEC et de l’Administration des Mines.

 

Le Projet PROMINES est financé par la Banque mondiale, informe-t-on.