Toujours préoccupé par le souci de la rentabilisation du secteur minier congolais qui constitue une véritable manne pour la RDC, le Ministre des Mines, Martin Kabwelulu Labilo a repris son bâton de pèlerin pour rencontrer différents milieux intéressés par ce domaine.

 

A la tête d'une forte délégation, Kabwelulu a été en visite de travail à Washington aux Etats Unis d'Amérique depuis le mercredi 19 septembre. Il était accompagné de Néhémie Mwilanya, Conseiller principal du Chef de l'Etat en charge des questions juridiques. Dans la capitale fédérale de l'Oncle Sam, Kabwelulu a rencontré Makhtar Diop, Vice-Président de la Banque Mondiale (BM) avec qui il a évoqué l'évolution positive de tous les différents partenariats qui lient son secteur à cette institution de Bretton Wood. Makhtar Diop a, pour sa part, salué les efforts inlassables déployés par le gouvernement congolais pour respecter la transparence dans la gestion du secteur minier. Il s'est dit très intéressé par le développement de la RDC qui pourra être bénéfique pour toute l'Afrique.

 

Pour ce faire, il a réaffirmé la détermination de son institution à offrir plus de moyens à la RDCpour développer son secteur énergétique qui s'est avéré très capital pour l'accroissement des richesses en Afrique. Au cours de cette visite, le Ministre des Mines a fait un brillant exposé de 20 minutes à la Chambre du commerce américain sur les possibilités d'investissements qu'offre la RDC aux hommes d'affaires américains. Au deuxième jour de sa visite de travail, Kabwelulu s'est entretenu avec le Sous-secrétaire d'Etat américain en charge de l'économie Robert Homats. Avec lui, il a été question de plaider la cause de la RDC ragaillardie par une stabilité monétaire et des décisions salutaires prises à la fois par le gouvernement et le Président de la République. Le Sous-secrétaire d'Etat, très informé sur la situation de la RDC, a assuré le ministre sur le fait que son pays travaille intensément pour que la RDC se relève économiquement. Il a révélé que les Etats-Unis oeuvrent pour rétablir la sécurité sur toute l'étendue du pays, gage d'un bon développement.
Le Ministre des Mines et le Conseiller principal du Chef de l'Etat se sont également rendus à la Corporate Council on Africa avant de rencontrer la Présidente du Processus de Kimberley et d'autres responsables américains. Kabwelulu a ainsi saisi cette occasion pour sensibiliser toutes les parties sur la tenue d'une conférence portant sur l'éthique des affaires au cours de l'année prochaine. A cet effet, il a obtenu l'approbation de tous ses interlocuteurs qui lui ont assuré de leur soutien dans l'organisation et la réussite de ces assises. Il faut noter que le Ministre des Mines a profité de toutes les opportunités lui offertes pour dénoncer l'agression dont est victime la RDC dans sa partie Est, laquelle agression treine considérablement l'élan du développement du pays.

 

Gudule Bwalya
Envoyée spéciale à Washington